Association des plantes vivaces, le guide

Le choix des plantes est une étape très importante dans la création d’un mixed-border. La taille, la couleur des fleurs, la saison de floraison et les exigences climatiques et physiques sont des critères qui vont conditionner l’achat des différentes espèces.

La taille des plantes :

Les plantes vivaces ayant des fleurs très belles et souvent originales, on va les placer de telle sorte que toutes soient visibles. Les mixed-borders étant généralement placés sur une topographie plane, c’est la différence de taille des tiges florales qui va permettre une présentation optimale.

Ainsi, les variétés les plus grandes sont placées au fond du mixed-borders et les naines au bord du chemin ou du gazon.

Les couleurs des plantes dans une vivace :

L’association des couleurs va entraîner une sélection des plantes d’après la couleur des fleurs s’épanouissant en même temps.

On peut choisir de créer des jardins d’une seule couleur (on parle alors de camaïeux) ou de mélanger deux ou trois teintes différentes (il s’agit alors de couleurs voisines ou opposées).

Le plus souvent, les jardiniers adoptent l’association de toutes les couleurs.

Le mélange des couleurs donne une note très nature, alors qu’un choix limité de teintes indique une recherche artistique dans la conception du jardin.

Chacun est libre de faire comme il préfère. Il faut toutefois faire attention aux couleurs vives, éviter certaines couleurs dans leur voisinage immédiat.

Ainsi, le rose ne se marie pas avec le rouge, l’orange et le jaune citron. Certains oranges très vifs ne supportent le voisinage que d’autres oranges, de jaune ou de rouge.

De même, un violet très vif s’associe mal à certains bleus.

La meilleure méthode pour choisir des teintes opposées, est de se rapporter à la roue des couleurs : on peut choisir d’associer des couleurs voisines, mais également 2 couleurs opposées, voire 3 couleurs opposées.

Les plantes vivace ; les mixed-borders

Les plantes vivaces ayant une floraison limitée à quelques semaines, voire quelques jours, il faudra mélanger des espèces fleurissant à différentes époques pour que le jardin soit toujours fleuri.

Ce choix se fait souvent sur plusieurs années. Lorsque durant la première année, on remarque une époque où les fleurs manquent, on se met à la recherche de variétés s’épanouissant à ce moment.

Malgré cela, il y aura des périodes plus belles que d’autres. Les plus belles vivaces et les plus nombreuses fleurissent en mai, juin. On en trouve encore beaucoup en été, mais très peu en automne.

Toutefois, alors que les annuelles disparaissent totalement à la mauvaise saison, on trouve encore quelques variétés de vivaces fleurissant l’hiver ou démarrant très tôt au printemps.

De plus, les vivaces à feuillages persistant créent un décor hivernal qui peut être très décoratif, notamment lors des gelées blanches.

Enfin, il existe des vivaces décoratives par leur feuillage et que l’on peut mélanger aux variétés à fleurs (exemple: Hosta, Armoises…).

Exigences climatiques et physiques des plantes vivaces :

Nous avons vu dans les généralités sur les plantes vivaces qu’il faut tenir compte des caractéristiques du sol, de son exposition et de la localisation géographique de son jardin pour choisir les différentes variétés de vivaces.

Au Royaume-Uni où les mixed-borders sont la grande spécialité des jardiniers, il pleut souvent, la température est plus ou moins douce toute l’année. La réussite de telles compositions est aisée, il suffit d’apporter du fumier à l’automne et de couper les fleurs fanées.

Lorsque l’on veut créer un mixed-border dans une région à climat différent de celui de nos voisins anglais, cela implique la mise en place d’un dispositif de correction climatique lourd (irrigation, ombrière, brise-vent…) pour un résultat moyen. Créer un mixed-border doit donc découler d’une décision mûrement réfléchie.

La création d’un mixed-border avec des variétés méditerranéennes reste toutefois possible.

Le résultat est très différent d’un mixed-border traditionnel. Moins exubérant, moins vert, un tel massif entre mieux dans le paysage sec et chaud du sud de la France.

Dans les régions tempérées, on peut implanter un mixed-border quelle que soit l’exposition du jardin. Grâce aux nombreuses vivaces d’ombre, de mi-ombre, ou de soleil, on obtient de très beaux mixed-borders dans des jardins au nord d’une maison ou sous le couvert de nombreux arbres, devant la façade sud de la maison, ou dans tout autre endroit. Il suffit de choisir les espèces adaptées au milieu choisi.

association plantes rocaille