Sur quels critères se baser pour bien choisir sa débroussailleuse

Pour bien choisir son ustensile de débroussaillage, il convient de conjuguer trois critères majeurs : la taille du terrain à débroussailler, le type de végétaux à éliminer, et enfin et non des moindres, le budget que vous consentez à investir. En mettant en avant cette logique de pensée, vous mettrez au jour au moins 3 hypothèses.

Les types et modèles de débroussailleuses

Débroussailleuse portée du type « coupe bordure »

1ère hypothèse : vous voulez débroussailler de façon périodique les herbes tendres qui envahissent votre petit jardin.

 Si votre budget est assez serré, voire même très serré, dans ce cas, optez plutôt pour une débroussailleuse portée du type « coupe bordure ». En effet, maniable et surtout très abordable en termes de prix (à partir de 30 euros seulement), ce type d’engin est le plus indiqué pour éliminer les herbes envahissantes sur ce genre de petites superficies (jusqu’à 100 m² maximum).

 Pour les budgets plus aisés, vous pouvez jouer sur les optionalités. En effet, sur la base d’un tel critère, vous pourrez par exemple vous offrir le luxe d’un modèle thermique qui coûtera environ huit fois plus cher (soit 250 euros) au lieu de vous contenter du modèle électrique d’entrée de gamme à 30 euros.

 Si vous n’êtes toujours pas satisfait, alors à ce moment là n’hésitez pas à sauter tout simplement vers les catégories supérieures (à roue notamment).

Débroussailleuse 4 x 1

2ème hypothèse : vous souhaitez faire l’acquisition d’une machine capable d’éliminer les végétaux de type broussailles, herbes et ronces qui envahissent votre terrain de superficie moyenne (5000 m² maximum).

 Si votre budget est assez serré, dans ce cas, l’alternative la plus viable sera pour vous d’opter pour le modèle porté « 4 en 1 ». En effet, étant donné ses nombreux avantages, dont le plus saillant réside dans sa modularité (il peut en effet faire office de coupe bordure, de perche élagueuse, de souffleur, mais aussi de taille-haies), celui-ci reste malgré tout assez abordable en termes de prix puisqu’il s’acquiert à partir de 350 euros. Notez toutefois, qu’en fonction des marques mais également des options, ce prix d’acquisition peut grimper jusqu’à 1500 euros.

 Si votre budget est par contre un peu plus confortable, investissez plutôt dans une débroussailleuse à roue à conducteur marchant de type tondeuse. Assurément plus ergonomique, ce type de modèle s’acquiert entre 600 et 2 800 euros.

Débroussailleuse à roue autoportée ou autotractée

3ème hypothèse : vous devez débroussailler herbacées et ronces sur de très grandes superficies (10 000 m² et plus).

 Dans ce cas, pas d’autre alternative : il vous faut absolument acquérir une débroussailleuse à roue autoportée ou autotractée. En effet, outre leur grande ergonomie (ils se conduisent comme des véhicules), ce type de machine permet d’éliminer jusqu’aux petits arbustes et autres maquis qui envahissent vos surfaces. Leur prix d’acquisition se situe, selon la marque et les options, entre 6000 et 13 000 euros.

guide achat debroussailleuse