Mise en place du système d’irrigation des Rocailles

Lorsque les travaux de terrassement sont terminés, on peut mettre l’irrigation en place si elle est nécessaire.

Installation des tuyaux et des asperseurs

Le plan spécial irrigation est déjà réalisé. Il permet de matérialiser le type, le nombre et les emplacements des asperseurs. Ils doivent permettre la couverture totale du jardin.

Ce sont les tuyaux d’arrivée d’eau qui sont placés en premier car ils nécessitent la réalisation de tranchées. Il faut les prévoir suffisamment profondes pour que les tuyaux ne gênent pas le travail du sol en surface et pour qu’ils ne gèlent pas (ce système restant en place l’hiver, dans les régions froides il faut l’enterrer assez profondément).

On fixe les asperseurs ou tout autre système aux endroits prévus.

ATTENTION : les rocailles construites en pente nécessitent un arrosage plus abondant en haut de la butte. L’eau ruisselant vers le pied de la rocaille, les arrosages doivent être modérés à ces endroits. C’est le choix des asperseurs qui induira la bonne répartition de l’eau. C’est le goutte-à-goutte qui permet la meilleure répartition puisqu’il suffit d’augmenter le nombre des goutteurs aux bons endroits.

Pour les petites rocailles réalisées avec un apport extérieur de terre, l’amélioration aura été faite par mélange des différents éléments avant la création de la butte.

Préparation de la terre

Si l’élimination des mauvaises herbes ne l’a pas permis et pour enfouir les amendements, il est conseillé de préparer soigneusement le terrain par un bêchage sur 30 cm de profondeur au moins, puis par un émiettage des mottes à la main ou à l’aide d’une petite fraise.

Le bêchage se fait généralement à l’automne pour permettre au froid d’éclater les mottes.

L’utilisation d’une fraise sur une butte n’est possible que si elle ne remet pas en cause le travail de terrassement.

systeme irrigation rocaille