Le bonsaï : à chaque saison, une méthode

Puisque le bonsaï croit dans des récipients peu profonds, il exige, pour le maintenir sain, un arrosage et une inspection fréquents, une taille soigneuse, une fertilisation, un réglage des racines et un ré-empotage régulier.

Le bonsaï vit extérieurement, mais il peut être à l’intérieur pendant de courtes périodes.

Le choix d’un pot pour planter un bonsai

Les pots traditionnels de bonsaï sont faits en céramique, habituellement en argile de grès, bien que certains soient faits en porcelaine.

L’équilibre est important visuellement comme physiquement, ainsi la forme et la taille du pot devraient correspondre à la forme et à la taille de l’arbre ou du groupe individuel d’arbres. Le placement de l’arbre dans le pot est également important pour respecter l’équilibre de la composition.

Bonsaï et les travaux du printemps

Le bonsaï croit et se développe à partir du printemps jusqu’à l’été.

Surveillez votre arrosage pour répondre aux exigences de votre bonsaï. Prêtez une attention particulière aux bonsaïs à feuilles caduques qui ont besoin, à leur étape de croissance maximale et couplé à un temps plus chaud, d’humidité supplémentaire.

Pour le bonsaï à fleurs, après que les bourgeons aient fleuri, retirez toutes les fleurs et bourgeons restants sur l’arbre. Prenez soin de tourner les pots régulièrement de sorte que chaque côté reçoive des quantités égales de soleil et éviter un développement non uniforme.

Vous devrez commencer à mettre de l’engrais en avril dans la plupart des pots seulement si vous n”avez pas ré-empoté récemment.

Attendez jusqu’ au milieu de mai pour fertiliser les arbres à feuilles caduques, sinon les feuilles deviendraient trop grandes. Commencez à pincer (couper) les jeunes pousses pour garder la forme originale de votre bonsaï.

Le pincement des bourgeons sur une branche forcera les branches latérales à se développer.

Gardez des bourgeons qui se dirigent dans la direction souhaitée, et retirez tous les autres.

La fertilisation est particulièrement importante en raison de la zone confinée dans laquelle le bonsaï croit. Les engrais organiques tels que la nourriture pour poissons, le sang, sont préférables aux composés chimiques. Appliquez un peu d’engrais liquide deux fois par mois. Ne fertilisez pas pendant les deux mois après avoir transplanté le bonsaï.

Comment s’occuper du bonsaï en été

Continuez de tourner la position du pot, arrosez régulièrement, de préférence le matin tôt ou en fin de journée. Arrosez abondement tous les arbres à croissance rapide (exceptés ceux avec fruits, fleurs ou baies).

N’engagez pas de taille énergique avant que la période de croissance ne soit terminée. Le câblage des plus petites branches peut être fait. Continuez la fertilisation habituelle. Ne transplantez pas en fin d’été.

En Automne

La période de croissance est finie et le pot n’exigera plus autant l’arrosage.

Essayez de garder un équilibre entre l’arrosage et l’évaporation.

Mi-septembre, la plupart des conifères et arbres à feuilles caduques peuvent être transplantés. Commencez la préparation pour l’hiver. Taillez toutes les fortes branches des parties supérieures des conifères et nettoyez toutes les aiguilles mortes.

Novembre est le dernier mois ou le bonsaï peut être sans risque transplanté.

Sur les arbres à feuilles caduques, enlevez tous les fils qui peuvent couper les branches pendant l’hiver. Retirez toutes feuilles restantes.

Bonsaï, quels travaux en hiver ?

Le bonsaï a besoin de moins d’arrosage en raison d’un temps plus froid et des jours pluvieux, cependant si le temps est chaud, contrôlez vos pots quotidiennement. Aucune fertilisation ou transplantation en cette fin d’année n’est nécessaire.

Janvier est la bonne période pour former les arbres à feuilles caduques, mais faites attention aux branches qui peuvent être fragiles.

Vous pouvez commencer à greffer sur les arbres à feuilles caduques, les pins et les conifères. Les meilleurs mois pour greffer des conifères sont janvier et février. En règle générale, février et début mars sont les meilleures périodes pour transplanter, replanter ou changer la terre des pots. Un bonsaï vigoureux et sain n’a pas besoin de transplantation et ne doit pas être dérangé.

travaux bonsais saison